fbpx

La foresterie, la solution aux changements climatiques?

La lutte aux changements climatiques est un enjeu prioritaire au niveau international. Pour faire face aux conséquences écologiques préoccupantes associées aux enjeux climatiques. La foresterie s’impose comme vecteur de lutte.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), est un organisme international composé de centaines d’experts éminents. Il reconnaît d’ailleurs le rôle central du secteur forestier dans la mitigation des effets des changements climatiques. En effet, les forêts sont d’importants puits de carbone. Elles peuvent ainsi être de précieuses alliées en matière de réduction des gaz à effet de serre. D’où l’intérêt d’assurer une gestion durable de nos ressources forestières.

 

Du dioxyde de carbone jusqu’aux produits du bois

Un puit de carbone est un réservoir qui capte et stocke le carbone, comme l’atmosphère, les océans, les sols et  les forêts. La moitié du poids de l’arbre est composé de carbone, qu’il stocke continuellement à divers degrés durant sa vie. C’est durant sa croissance qu’il stocke le maximum de carbone, grâce au processus de photosynthèse lors duquel il transforme le dioxyde de carbone atmosphérique (CO2) en oxygène. Lorsqu’il atteint sa maturité, il n’emmagasine presque plus de carbone. À la fin de sa vie, le carbone composant l’arbre est retourné dans l’atmosphère lors de sa décomposition.

 

Lorsqu’un arbre est récolté durant une opération forestière, on empêche que le carbone le composant ne retourne dans l’atmosphère. Celui-ci reste plutôt stocké dans le bois qui est transformé en produits, tels que le papier ou les matériaux de construction. On estime que 1m3 de bois permet de séquestrer près d’une tonne de CO2. Cela empêche ainsi le carbone d’être libéré tout au long de la durée de vie du bien. Ainsi, une maison typique à ossature en bois d’environ 2400 pieds carrés contient près de 29 tonnes de CO2, ce qui correspond à l’utilisation moyenne d’une petite automobile pendant 7 ans.

 

L’utilisation du bois, un choix responsable

La gestion et l’utilisation durable de nos ressources forestières permettent donc de retirer une grande quantité de gaz à effet de serre de notre atmosphère, atténuant ainsi les changements climatiques. De plus, contrairement à l’utilisation d’autres matériaux comme le béton et l’acier, les matériaux du bois sont beaucoup plus durables. En effet, leur production nécessite beaucoup moins d’énergie et émet une quantité moindre de gaz à effet de serre.

L’utilisation de la biomasse dans le secteur de l’énergie est aussi vu comme davantage durable que l’utilisation des combustibles fossiles quant à son empreinte carbone. En effet, bien que le carbone séquestré dans la biomasse soit relâché dans l’atmosphère lors de sa combustion, une grande partie est de nouveau séquestrée lors de la croissance de forêt reboisée. Le bilan est beaucoup plus neutre que lors de l’utilisation de combustibles fossiles comme le pétrole. Celui-ci augmente directement le taux de CO2 dans l’atmosphère, contribuant ainsi à amplifier l’effet de serre.

 

L’aménagement forestier fait partie de la solution

Bien qu’ayant parfois mauvaise presse, la foresterie à un rôle à jouer! L’aménagement forestier durable permet de prendre en compte les enjeux environnementaux du milieu et de préserver la capacité de production des forêts. L’utilisation de produits forestiers en substitution à d’autres matériaux, tel que le béton et l’acier dans le secteur de la construction, y contribue également, tout en réduisant à la source l’émission de gaz à effet de serre. Ainsi, la foresterie, pratiqué de façon durable, s’impose comme étant un secteur clé dans la lutte contre les changements climatiques.

LBprofor croit en l’importance d’une saine gestion des forêts. L’entreprise participe activement aux différents stades de l’aménagement de celles-ci, soit avec une supervision rigoureuse des travaux, une prise de données précise pour appuyer les décisions sylvicoles et une planification de travaux orientée sur les objectifs d’aménagement durable du territoire.

 

Source :

http://www.rncan.gc.ca/accueil
http://www.fao.org/docrep/V5240F/v5240f08.htm
http://cwc.ca/wp-content/uploads/2017/02/Carbon-Fact-Sheet-February-7-2017.pdf
http://www.naturequebec.org/fichiers/Energie_climat/TXT06-11_Feuillet_foresterie.pdf
https://www.fs.usda.gov/ccrc/topics/forest-mgmt-carbon-benefits/wood

Plus de contenu sur ce sujet...

Nos Services

Vous aimez ce que LBprofor vous présente ?

Suivez-nous sur Facebook.